Formateur
 
Calendrier des stages
Emmanuel Escalle
Tania Same
Autres formations

 

Ostéopathie
 

Approche tissulaire
 

Formations
 

Bibliothèque
 

Vidéothèque
 

Contact
 
 





♯ Formateur - Emmanuel Escalle



Mon parcours professionnel est atypique et non conventionnel, car il a été guidé par une recherche intérieure de l’activité juste dans ma relation à l’autre et au monde.

Mes études secondaires ont harmonisé le scientifique et le littéraire, mais n’ont pas orienté le choix des études supérieures. Je me voyais éducateur et me suis retrouvé à faire une maitrise d’économie par défaut.

La période soixante-huitarde en faculté a maturé mon choix de devenir médecin. L’obtention de mon diplôme d’économie m’a permis de trouver un travail compatible avec des études de médecine pour les financer.

J’ai donc formé des animateurs et conçu des programmes pour sensibiliser les jeunes à l’environnement à une époque où ce n’était pas d’actualité.

Cela m’a permis tout en travaillant de suivre un cursus universitaire de médecine à Paris. J’y ai appris en même temps la médecine chinoise en choisissant des services hospitaliers où travaillaient des acupuncteurs. J’ai pu ainsi me former par compagnonnage à la pratique et à la théorie avant de faire une école d’acupuncture pour en obtenir un diplôme.

J’avais ainsi déjà, en commençant à travailler en banlieue parisienne, une approche globale de l’autre, d’autant plus que j’avais fait tout un chemin personnel dans le monde du psy.

Ne trouvant pas chez les patients les maladies que j’avais apprises à l’hôpital, je les ai écoutés et observés pour tenter d’appréhender l’origine de leur symptomatologie et essayer d’y remédier. Cette seule communication intuitive a donné des résultats thérapeutiques psychosomatiques.

J’ai quitté la capitale pour Perpignan en changeant de pratique et d’associé. J’ai approfondi, toujours par compagnonnage, la médecine chinoise dans les textes chinois et dans sa pratique, pour apprendre à faire circuler l’énergie, afin de ne pas séparer le psycho du soma chez le patient.

J’ai ainsi réussi à faire de la médecine générale avec l’acuponcture en étant holistique et présent. J’ai agrandi le champ des possibles avec les patients, mais il me manquait des outils pour faire face à toutes les situations qui se présentaient.

Je me suis alors initié à la médecine manuelle avec mon associé.

Mais la vie en a décidé autrement et j’ai pris femme et enfants à Genève. J’ai suspendu mon activité médicale et travaillé pendant cette période avec des requérants d’asile en Suisse, tout en cultivant ma vie privée.

J’ai repris mon activité de médecin à Annemasse avec une autre dimension. J’ai passé un DIU et poursuivi mon compagnonnage à la recherche du geste juste avec des kinésithérapeutes formés à l‘ostéopathie.

C’est ainsi que j’ai été conduit vers Pierre Tricot auprès de qui j’ai trouvé ce que je cherchais : un modèle pragmatique et cohérent qui place la conscience au centre de la vie. Ce fut la clef de voute qui me manquait pour faire tenir ensemble tout ce que j’avais fait jusque-là, me permettant de faire coïncider vie privée et vie professionnelle.

C’était il y a 20 ans et je n’ai plus lâché Pierre depuis. Au fil des stages, plusieurs fois par années, j’ai approfondi mon anatomie et je me suis imprégné de l’approche tissulaire. Petit à petit la compréhension s’est élargie et j’ai pu mettre l’ensemble de ma personne dans la communication tissulaire pour la laisser opérer. J’ai accepté d’abandonner mon savoir aux tissus et de les laisser opérer. Progressivement les autres outils que j’utilisais avec les patients se sont effacés d’eux-mêmes et je pratique aujourd’hui le champ de la médecine avec cette seule approche.

Après douze années de stages intensifs en tant que stagiaire, j’ai participé à la coanimation des stages de Pierre, plusieurs fois par an pendant sept ans, en accompagnant le rythme de son évolution et celui de l’approche.

Afin d’offrir à d’autres stagiaires les fruits de cette approche et surtout d’en partager l’expérience, j’ai reproduit la dynamique de la pédagogie de Pierre dans mes propres stages, afin que chacun puisse y prendre ce dont il a besoin.

C’est ainsi que depuis huit ans des niveaux 1 et 2 se sont réalisés à Marsaz dans la Drôme. Le niveau 1+ s’y est ajouté afin que le praticien puisse s’enraciner dans la globalité de l’approche avec ses patients.

Tania m’a rejoint dès le premier stage et nous cheminons ensemble depuis sur le chemin de l’approche tissulaire, au fil des constellations de stagiaires, pour le bénéfice de tous.

Je continue aussi à travailler avec les patients au cabinet et le champ des possibles ne cesse de s’ouvrir, ce qui est passionnant et réjouissant.

emmanuel.escalle@approche-tissulaire.net




Retour en haut de cette page                                                                                                          Retour à l'accueil
















Glossaire Mentions légales Politique de confidentialité Plan du site Webmaster